retour en homepage imprimer envoyer

Avis officiel

    Révision du règlement d'ordre intérieur des garderies extrascolaires et des ateliers du mercredi des écoles communales d'Esneux
    (mise à jour : 23 octobre 2017) 

    Affichage du 23 octobre au 6 novembre 2017 : ROI_Conseil2017.pdf

    Règlement redevance pour l'accueil temps libre (stages durant les vacances et ateliers du mercredi) et pour l'accueil extra scolaire dans les écoles d'Esneux (garderies) 
    (mise à jour : 17 octobre 2017) 

    Affichage du 17 octobre au 31 octobre 2017 : RGarderie_CC20170907.pdf

    Grippe aviaire : informations aux amateurs de volailles et d’oiseaux 
    (mise à jour : 28 juin 2017) 

    Communiqué de presse de l’AFSCA 
    Grippe aviaire : état des lieux
    Nouvelle contamination de volailles à Wangenies (Fleurus) 27/06/2017 Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a, à nouveau, été constaté dans un élevage particulier à Wangenies (Fleurus). 

    L’AFSCA demande encore une fois à toute personne qui a récemment acheté des volailles sur un marché d’être vigilante et de faire appel à un vétérinaire si ses volatiles sont malades ou meurent soudainement. Le Ministre de l’Agriculture Willy Borsus précise : "Les mesures de lutte contre la grippe aviaire sont systématiquement adaptées en fonction des données épidémiologiques actualisées et doivent être proportionnelles aux risques. Je suis conscient des difficultés que cette situation engendre pour l'ensemble des éleveurs présents dans les zones réglementées. J'encourage cependant les éleveurs d'oiseaux - professionnels et particuliers- à continuer à respecter avec fermeté l'ensemble des mesures indispensables à la protection de la santé animale dans notre pays." 

    Une zone tampon temporaire d’un rayon de 3 km a été délimitée autour de ce nouveau cas à Wangenies. Dans cette zone, les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits. Tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur. Les détenteurs d’oiseaux et de volailles de cette zone doivent envoyer à leur bourgmestre, endéans les 48 heures, un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d’animaux présents. Cette zone sera maintenue au moins 3 semaines. 

    Dans le reste du pays, aucune nouvelle mesure n’est imposée. Comme décidé il y a quelques semaines, la vente d’oiseaux et de volailles sur les marchés publics, de même que les autres rassemblements (expositions, concours, ventes…) de volailles restent interdits. L’AFSCA rappelle également à chaque détenteur d’être vigilant et de faire immédiatement appel à un vétérinaire si ses oiseaux montrent des symptômes de maladie. Une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages peut toujours être notifiée via le numéro d’appel gratuit 0800/99777. Nous pouvons rassurer le consommateur : la viande et les œufs de volailles sont tout à fait sains et peuvent être consommés en toute sécurité.


    L’ensemble des mesures est consultable sur le site internet de l’AFSCA :

    - www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/ 

    - Pour les amateurs : www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp 


    Grippe aviaire : informations aux amateurs de volailles et d’oiseaux 
    (mise à jour 9 février 2017)

    Suite à la découverte de la grippe aviaire chez un hobbyiste dans la commune de Lebbeke ce 1er février, différentes mesures de prévention ont été rendues obligatoires qui touchent aussi les hobbyistes de volailles et d’oiseaux partout en Belgique.

    L’objectif des mesures est en premier lieu de protéger au maximum les oiseaux détenus en captivité contre la grippe aviaire. Cette maladie des oiseaux est très contagieuse, douloureuse et mortelle pour ces animaux. Actuellement, le virus de la grippe aviaire circule beaucoup dans les oiseaux sauvages, presque partout en Europe, et est facilement transmis entre oiseaux par des contacts directs. Les mesures préventives visent à empêcher cette transmission en évitant au maximum les contacts entre vos oiseaux et les oiseaux sauvages.

    Quelles sont ces mesures de prévention ?
    • Vous devez confiner ou protéger vos volailles et vos oiseaux de façon à éviter les contacts avec les oiseaux sauvages.
      Le confinement peut se faire en enfermant vos animaux dans un bâtiment mais il est aussi possible de les laisser à l’extérieur, si ils se trouvent sur un terrain ou une partie de terrain qui est entièrement fermée au moyen de treillis ou de filets, tant sur les côtés qu’au-dessus. Les mailles du treillis ou du filet peuvent avoir un diamètre maximum de 10 cm de sorte que les oiseaux sauvages de la taille d’un canard ne puissent pas passer au travers. Une toiture étanche n’est pas obligatoire, mais est tout de même recommandée.

    • Vous devez aussi nourrir et abreuver vos volailles et oiseaux à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages.
      En outre, vous ne pouvez pas les abreuver avec de l’eau de réservoirs d’eaux de surface ou de l’eau de pluie accessibles aux oiseaux sauvages, à moins que cette eau ne soit traitée pour garantir l’inactivation des virus éventuels.

    En outre, les marchés et rassemblements de volailles et d’oiseaux sont temporairement interdits afin de ne pas donner l’occasion à cette maladie de se répandre dans le secteur amateur. Nous entendons par un rassemblement tout évènement ou activité auquel des oiseaux provenant de différentes origines sont rassemblés au même endroit.

    Rappelons également que l’AFSCA a indiqué que les viandes de volailles et les œufs peuvent être consommés en toute sécurité.

    En cas de question, vous pouvez consulter le site de l'AFSCA www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/mesures.asp ou contacter le 0800/99.777.

    Capture de bernaches du 20 juin 2017
    (mise à jour 27 juin 2017)

    La bernache du Canada est une espèce exotique envahissante originaire d’Amérique du Nord, classée comme gibier en Région wallonne. Introduite dans les années 80 et sans prédateur naturel, sa population a connu depuis lors une expansion géographique et démographique très importante pour devenir l’une des espèces d’oiseaux d’eau la plus commune en Région wallonne où elle est devenue sédentaire. Il arrive cependant que des individus réalisent des déplacements de plusieurs dizaines de kilomètres. La bernache du Canada est généralement fidèle à son site de nidification et à son site de mue, dans lequel elle se rassemble en groupes importants.

    La prolifération des bernaches du Canada sur l’Ourthe est manifeste depuis quelques années. Les colonies ont fait l’objet d’un recensement par le Contrat de rivière Ourthe en juin 2016. Entre Comblain-au-Pont et Liège, plus de 800 individus ont été dénombrés. La commune d’Esneux est particulièrement impactée : - une centaine d’individus a été repérés dans les prairies en RD de l’Ourthe en aval d’Esneux ;
    - 350 individus situés sur le tronçon entre la prairie juste en aval du pont d’Hony (rive droite) et le pont de Méry (présence d’un site de nourrissage en rive gauche juste en dessous du pont de Méry) ;
    - une vingtaine d’individus au niveau du pont de Merybois ;
    - une vingtaine d’individus en aval de l’île du moulin à Tilff.

    Les effectifs importants dénombrés en certains endroits de Wallonie s’accompagnent de nuisances : occupation des espaces verts (en ce compris les plaines de jeux), accumulation de déjections, pollution des eaux de baignade, dégradation des milieux naturels ou semi-naturels notamment des berges de cours d’eau (végétation herbacée typique des îles et berges de Meuse), éviction des espèces indigènes (comme le colvert, la poule d’eau, le foulque, le grèbe), dommages agricoles, justifiant de prendre des mesures de gestion.

    Des bernaches du Canada ont donc été capturées et euthanasiées dans le respect des règles du bien-être animal et dans le cadre d’une opération de gestion de cette espèce menée cette année sur Esneux. Cette opération a été menée par le Département de la Nature et des Forêts du Service publique de Wallonie. L'autorisation de destruction émanait de la Région wallonne et non pas de la commune qui n'est pas compétente en la matière.

    Ce type d’opération est réalisé depuis plusieurs années en Flandre mais aussi dans d’autres pays européens et en Amérique du Nord (Canada notamment pourtant région d’origine de cette espèce). Cette mesure fait partie d’un ensemble de mesures prises pour réguler les populations de cette espèce afin de réduire les nuisances qu’elle engendre sur l’environnement mais aussi sur certaines activités humaines. Les mesures suivantes sont d’ailleurs mises en place depuis plusieurs années : • sensibilisation du public et des acteurs pour éviter les actions qui favorisent l’espèce notamment le nourrissage ;
    • augmentation de la pression de chasse sur l’ensemble du territoire wallon ;
    • réduction du taux de reproduction par neutralisation des œufs. Des expériences peu concluantes ont d'ailleurs été tentées dans d'autres communes proches. En outre, cette technique n'est pas envisageable sur Esneux en raison de la dispersion trop importante des nids.

    Précisons bien que les actions ne visent pas à éradiquer les populations de Bernaches du Canada en Wallonie mais bien à les ramener à un niveau acceptable.

    Nous comprenons parfaitement que cette démarche puisse heurter certaines personnes.

    Avis à la population relatif à une location par procédure de gré-à-gré d'un territoire de chasse à louer - territoire du Bois des Manants
    (mise à jour 13 juin 2017)

    Pour consulter l'avis, cliquez sur le lien ci-dessous :
    Avis Chasse Bois des Manants


    Avis à la population relatif aux concessions de sépulture
    (mise à jour 15 mars 2016)

    Visualiser l'avis : Avis officiel


    Règlement taxes et redevances votés lors du Conseil communal du 27 octobre 2016 
    (mise à jour 22 décembre 2016)

    Pour consulter les documents, cliquez sur le lien correspondant:
    Déchets 

    Règlement communal de police des déchets ménagers et déchets assimilés
    (mise à jour 4 novembre 2016)

    Pour consulter le règlement, cliquez sur le lien ci-dessous :
    Avis_RCP_Dechets.pdff


    Plan Communal d'Aménagement n°1 dit "Site de Lavaux"
    (mise à jour 3 octobre 2016)

    Pour consulter l'avis, cliquez sur le lien ci-dessous :
    PCA1.pdf


    Plan Communal d'aménagement n°2 dit "Ancien domaine Lieutenant et Abords"
    (mise à jour 3 octobre 2016)

    Pour consulter l'avis, cliquez sur le lien ci-dessous :
    PCA2.pdf


    Avis à la population relatif à une location par procédure de gré-à-gré d'un territoire de chasse à louer - territoire du Bois d'Esneux
    (mise à jour 31 mars 2016)

    Pour consulter l'avis, cliquez sur le lien ci-dessous :
    Avis_territoire_chasse.pdf


    Avis à la population relatif aux concessions de sépulture
    (mise à jour 15 mars 2016)

    Visualiser l'avis : Avis officiel



    Haut de page
    | Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

    Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

    Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

    Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

    Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10