retour en homepage imprimer envoyer

Histoire - Personnages liés à la commune

Informations spécifiques

Sélectionnez une information pour faire apparaître le texte correspondant
Léon Souguenet (1871-1938):

D’origine française, il vécut en Belgique. 
Homme de lettres, initiateur de la « Fête des Arbres », journaliste, bon orateur, érudit, homme d’action au cœur sensible, aimant tout ce qui est beau et grand.


Face au kiosque, le banc semi-circulaire en pierre inauguré le 31 juillet 1938 est accompagné d’un « hêtre pourpre », titre de l’un des livres de Léon Souguenet. Le banc, renversé par un char américain le 7 septembre 1944, a été restauré par la commune d’Esneux à l’initiative de Robert Dalem.

 
Une haie d’ifs épouse la courbure du banc. L’if, cet arbre ambigu, a joué un rôle central dans la mythologie celtique. Lié à la mort, mais aussi symbole de vie et d’éternité au travers des cycles toujours renouvelés de la vie végétale. Le Janus végétal, le dieu au double visage, le dieu des portes et du passage.

 
Un même type de banc se trouve dans le parc du Vauxhall à Mons inauguré par les Amitiés françaises de Mons lors de la manifestation d’hommage à George Garnir et Léon Souguenet en 1939.

Léon Souguenet (1871-1938) journaliste et écrivain doté d'une plume alerte et d'une verve extraordinaire, un des trois fondateurs de l'hebdomadaire « Pourquoi pas? » avec George Garnir et Louis Dumont-Wilden. En 1905, il dirigeait le « Journal de Liège ». Il avait découvert Esneux avant 1905, il revenait souvent à Ham pour y retrouver ses amis de la poésie et de la peinture, amoureux comme lui de cette « région sacrée ».  

En 1905, il suggère d'organiser la première Fête des Arbres en Belgique à Esneux, il y reçut le titre de citoyen d'honneur dont il était fier.

Extraits d’une brochure éditée à l’occasion du centenaire de la Fête des Arbres
« Arts et Nature – temps et espace – Esneux »
Promenade sensorielle et temporelle de la boucle de l’Ourthe

Rédaction : A. Prick-Schaus, N. Malmendier et M. de Selliers


Le monument Souguenet

C'est le premier mémorial érigé en l'honneur de Léon Souguenet et inauguré de son vivant. Il porte l'inscription suivante:

 

Cet arbre a été planté en l’honneur de Léon Souguenet, défenseur de Beaumont.

L’Association pour la Défense de l’Ourthe.

Le 28 août 1932.

 Le médaillon actuel n'est pas l'original, mais l'œuvre de Pauline Claude qui, d'après un document, reproduisit l'œuvre initiale de Godefroid Devreese. 

 Le rocher érigé façon « menhir » porte deux plaques en bronze.

 
L'une, de facture et de composition classiques, représente Léon Souguenet à l'âge mûr et j'inscrit dans un médaillon.

 
Quant à la seconde, de forme rectangulaire dénuée de toute décoration, elle informe des raisons de la commémoration.

 
Sur cette terrasse rocheuse, le tilleul argenté est un bel arbre d’ornement à port pyramidal, plus résistant que les autres espèces de tilleuls, à la sécheresse de l’air et du sol.

Un banc en arc de cercle permet un temps de repos et de réflexion sur le lieu, le paysage, le personnage et l’œuvre.

 
En 1932, M. Louis Gavage, président fondateur de l'Association pour la Défense de l'Ourthe et de ses affluents, dans son discours, fit appel à ceux qui se groupant autour de Léon Souguenet entreprirent de combattre pour la protection des arbres et des sites: Jean d'Ardenne, Edmond Picard, René Stevens, Charles Bernard, Isi Collin, Olympe Gilbart, Auguste Donnay.

 

Il est un des premiers à avoir fait comprendre que l’arbre n’a pas seulement une importante esthétique, mais aussi une importance physiologique et climatique.

 
« Beaumont » sera classé en 1936. De cet endroit, on jouit d’un très beau point de vue paysager et géomorphologique vers Lhoneux. Le grand méandre, montrant le contraste entre la rive intérieure champêtre avec la ferme de Lhoneux et la rive extérieure abrupte, boisée avec les rochers de Fêchereux, la passerelle sur l’Ourthe et le barrage.

Extraits d’une brochure éditée à l’occasion du centenaire de la Fête des Arbres
« Arts et Nature – temps et espace – Esneux »
Promenade sensorielle et temporelle de la boucle de l’Ourthe

Rédaction : A. Prick-Schaus, N. Malmendier et M. de Selliers

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10