retour en homepage imprimer envoyer

Histoire - Personnages liés à la commune

Informations spécifiques

Sélectionnez une information pour faire apparaître le texte correspondantJoseph Osterrath père (1845 – 1898) 
Joseph Osterrath fils (1878 – 1958) 

Originaire de Prusse, Joseph Osterrath, apparemment doué pour les arts, effectue un stage d’études à Gand, dans les ateliers du peintre verrier renommé Jean-Baptiste Béthune. C’est à cette époque qu’il acquiert les techniques anciennes héritées du Moyen Âge qu’il va appliquer toute sa vie. Ce genre de vitraux convient d’ailleurs bien au style néo-gothique en vogue à cette époque et à la réfection de verrières religieuses endommagées. Même si c’est l’essentiel de ses commandes, il saura s’adapter, à l’occasion, à des plus créations plus contemporaines, modern style ou art déco.

Après son apprentissage gantois, Joseph Osterrath rejoint l’Allemagne, mais, pour des raisons politiques, c’est finalement en Belgique, à Tilff, qu’il fixe définitivement son atelier en 1872. Les commandes affluent rapidement qu’il honore à Liège notamment, pour la cathédrale Saint-Paul, pour Saint-Jacques, Saint-Martin, Sainte-Croix et Saint-Christophe ou à Marche et Braine-l’Alleud. 

 Après le décès de Joseph Osterrath en 1898, son fils, Adrien Marie Aloïs Joseph prend sa succession sous le nom de Joseph Osterrath assurant ainsi doublement la continuité dans le nom et dans l’activité artistique. Car formé par son père, le jeune homme garde la ligne tracée pour l’atelier : le passage de deux guerres et les restaurations nécessaires ont largement contribué à valoriser cette continuité même si l’atelier profite également de l’évolution des techniques contemporaines. 

En 1907, il crée les vitraux de l’église Saint-Pierre nouvellement construite à Méry. 

C’est en 1951 seulement que la société Osterrath pose les vitraux de l’église de Tilff. 

L’église de Tilff, inaugurée le 2 juin 1875, et consacrée en 1877 est construite, en effet, dans le style néo-gothique. Elle est l’œuvre de l’architecte hutois Jean-Lambert Blandot (1835 – 1885). 

Malgré une relativement courte carrière, cet architecte est célèbre en région liégeoise pour avoir été apprécié dans des collaborations diverses et pour avoir été l’auteur des plans de plusieurs bâtiments publics, surtout des écoles et des églises. 

Dédiée à Saint Léger, évêque d’Autun, mort en 678, l’église de Tilff est vraisemblablement la cinquième édifiée à cet endroit. Elle contient encore des pièces de mobilier renaissance de l’ancienne église de 1730, ainsi que des pierres tombales armoriées dressées dans l’entrée. 

Sources : Bulletin de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles, tome 18, Liège, 2004-2005. Plaquette publiée par l’Action Culturelle Tilffoise asbl, 2009

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10