retour en homepage imprimer envoyer

Le folklore Tilffois - Le Laetare - Jour du Carnaval

Informations spécifiques

:

Le Laetare - Jour du Carnaval

Le dimanche du Laetare, dès le matin, ce sont les préparatifs. On s'affaire les uns autour d'un char, les autres recensant les pièces des costumes, les recherchant parfois.

Quelques travestis paraissent déjà.
C'est, toutefois, à partir de 13 heures que participants et spectateurs se font plus nombreux.
Les premières batailles de confetti se livrent; elles se poursuivent tard dans la soirée.
Des groupes ou des masqués isolés déambulent et, au passage, intriguent et taquinent les badauds.
Vers 15 heures, le cortège s'ébranle et, après avoir serpenté dans la plupart des rues de la localité, les groupes participants défilent devant une tribune d'honneur (où sont réunies les personnalités) chacun faisant une démonstration de son savoir faire (danse, chant, etc.).
Le cortège comprend, noblesse oblige, les trois groupes locaux et ceci seul vaudrait la peine du déplacement.
Aux «Revenants., «Porais. et «Djales. s'ajoutent des chars d'actualités ou humoristiques présentés par des particuliers, des sociétés locales ou venant de villages voisins.
Enfin, encadrant le tout, on trouve encore des harmonies, des groupes divers de toutes les régions de Belgique.
Chaque année aussi, des sociétés originaires des pays limitrophes franchissent la frontière belge pour se produire à Tilff, et confèrent ainsi un caractère international au Carnaval local.

L'apothéose est le char du Prince, toujours très réussi.
Après la dislocation du cortège, sur la grand'place, a lieu, du haut de la tour de l'église, un lâcher monstre de petits porte-bonheur en feutre représentant une figure folklorique locale, très souvent un «Porai".
Ceux-ci atterrissent au milieu de la foule et sont ardemment disputés.
Enfin la journée officielle se termine yers 19 heures, sur la place et, à ce moment, il est procédé, au milieu de farandoles, à l'incinération de la «Macrale Hiver ".
A signaler ici la coutume qui avait été admise lors de la première sortie du Carnaval, coutume unique dans les annales du folklore.
Elle consistait, en fin de journée, à brûler le mannequin habillé en Prince, qui avait présidé au Laetare.
Cette coutume originale était simplement la matérialisation du désir de marquer la fin des festivités, le feu assurant une consommation totale.
Une modification intervient à partir du moment où un Prince vivant est appelé à régner sur le Carnaval.
L'incinération n'est pas abandonnée mais la victime sacrifiée change. Le choix s'est porté sur un mannequin habillé en sorcière (en wallon = macrale). Ce choix a vraisemblablement été fait en considération que le personnage
évoque les maléfices, le mauvais sort.
Remarquons l'évolution intervenue, le brûlage du Prince, au début, marquait seulement la fin des réjouissances.
A cette conception a succédé l'incinération d'un personnage peu sympathique, pour conjurer le mauvais sort, ou tout au moins pour célébrer le passage d'une saison hivernale, peu favorable, à une saison meilleure.
Cette incinération, qui traditionnellement en Wallonie, s'accomplit lors des Grands Feux, est, à Tilff comme par ailleurs à Malmedy, terminale du Carnaval.
La soirée du Laetare se poursuit par des cramignons, des batailles de confetti, de la danse dans les cafés et salles, et ce jusqu'au lendemain matin..
Le lundi.. on apercevra encore dans la soirée de petits groupes travestis et masqués; il s'agit des membres des Comités organisateurs, des commerçants qui eux aussi «font le Carnaval".
Signalons que le port du masque est autorisé jusqu'à minuit.
Enfin, une tradition bien implantée au Laetare, il convient de déguster une spécialité locale: un bol de soupe aux «porês" (PDireaux) bien chaude. Une échoppe en débite des milliers de litres.

D’après Georges THIRIARD, Carnaval à Tilff édité par le Syndicat d’initiative de Tilff-Sur-Ourthe.

Autres pages Web en relation directe avec celle-ci

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10