retour en homepage imprimer envoyer

Groupes folkloriques - Les Joyeux Revenants

Informations spécifiques

Sélectionnez une information pour faire apparaître le texte correspondant

Le groupe


Les Joyeux Revenants sont vêtus d'un suaire blanc, orné d'un tibia; ce suaire est serré à la ceinture par un gros cordon.
Et pour donner un caractère à la fois véridique et mystérieux au revenant- réincarné, ils sont coiffés d'une cagoule blanche.
 
Certains tiennent à la main un sac rebondi dont ils tirent des poignées de confetti pour saupoudrer, par surprise, l'un ou l'autre spectateur.
Ce sac a aussi un autre usage; employé comme petite massue il permet de donner de légers coups à des badauds pour les punir de ne pas être travestis.
D'autres Revenants brandissent le « happe-chair », sorte de pince articulée permet.
tant de saisir à distance.
Les bras, jambes et... chapeaux redoutent particulièrement ces pinces qui les enserrent avec efficience.
Remarquons que cet instrument, dont l'origine est controversée, est aussi l'attribut de la « Haguette », figure du Carnaval de Malmedy.
S'agit-il d'un ancien instrument de torture, d'une fourche à ressort employée jadis par les policiers allemands ou d'un ustensile qui servait pour tendre la nourriture aux lépreux, pestiférés et autres malades contagieux?
Si le Revenant excelle dans le maniement du «happe-chair », il est encore spécialiste dans le tatouage des visages.

Le groupe est, en plus, accompagné d'un appareil photographique roulant émettant, lors de la prise de vue simulée, un jet d'eau parfumée et rafraîchissante.
Enfin quelques Revenants sont juchés sur un char, très remarqué, qui représente un château hanté. Ce char trouve sa justification dans une ancienne légende, datant de l'époque où des tours et maisons fortes existaient à Tilff.
Cette légende, illustrée par le groupe, est résumée ci-après; il conviendra de remarquer le contraste entre le «Revenant" à caractère triste de la légende et celui présent au Carnaval, joyeux et plein de malice.
Depuis 1973 un géant domine le groupe. Tout vêtu de blanc, suaire et capuchon à l'image des Revenants, il pèse aux environs de 50 kgs et mesure 3,96 m.
Il a reçu le nom de «Blanc Meeus", et après une première sortie au Carnaval de 1973, il a été baptisé le 9 juin 1973.
La dénomination de «Meeus » a été adoptée probablement en considérant le fait que les «Revenants » tilffois ont une solide réputation de bons buveurs. Et, souvent dans la région, on dit: «C'est un fameux Meeus », pour désigner une personne qui boit plus que la normale.
A noter que le nom du géant n'a pas, comme on le constate pour les deux autres groupes locaux, été choisi pour honorer un personnage caractéristique.

Les «Porais » et les «Djales » ont eux magnifié le héros de leur légende, soit le jardinier malicieux et le villageois rusé.
Les Revenants ont d'abord sacrifié au gigantesque en donnant des dimensions plus grandes à leur personnalité.
Ensuite, par un nom approprié, ils ont voulu, à la fois, accentuer le contraste avec le revenant de la légende et célébrer la réincarnation joyeuse du revenant actuel devenu un «Bon vivant du XXme siècle ".

Autres pages Web en relation directe avec celle-ci

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10