retour en homepage imprimer envoyer

Groupes folkloriques - Les ``Djoyeus Djales Di So Corti´´

Informations spécifiques

Sélectionnez une information pour faire apparaître le texte correspondant

La légende du groupe

Il y a de nombreuses années, le hameau de Sur Cortil vivait dans un état de frayeur.

Un immense dragon, disait-on, au corps de serpent avec des ailes d'aigle et de fortes griffes acérées, terrorisait et rançonnait les habitants.

Ce monstre cruel, non content de ravages continuels, exigeait d'avoir pour proie, chaque année., une jeune fille de seize ans.

Par deux fois, les habitants se soumirent à cette demande inhumaine, mais impérative.

Désespérés, et sans trouver une solution, ils s'apprêtaient à la troisième échéance.

C'est à ce moment qu'un villageois, appelé Bièt'mé, très rusé et habile, proposa un stratagème pour duper le dragon et tenter de s'en débarrasser.

 

Pourquoi, dit Bièt'mé, ne pas remplacer celle de nos sœurs que nous devons livrer?

Essayons, ajouta-t-il, de capturer le très grand loup errant qui parcourt souvent les campagnes du Pireu et de Brialmont. Nous l'opposerons au dragon et, nous tous, armés d'épieux et cachés dans le bois, nous surveillerons le combat. Le dragon triomphera certainement du loup mais il sera affaibli; à ce moment nous interviendrons et transpercerons le monstre.

Ce plan fut accepté et réalisé. Le loup errant, qui gîtait souvent dans une petite dépression de terrain appelée

«trô dè leû", fut capturé et laissé sans nourriture.

Et, le jour fatal, le dragon trouva devant lui, au lieu et place d'une jeune fille, un loup encagé et affamé.

Il entra en fureur et, après avoir brisé la cage, s'attaqua au loup; mais ce dernier bondit et s'accrocha au cou de son adversaire.

Le dragon se débarrassa du loup et le tua. Toutefois, blessé, il ne put éviter

le coup de l'épieu de Bièt'mé et fut cloué au sol.

Et, avant que le dragon réussisse à se dégager, les Cortisiens cachés dans le bois avoisinant et avertis par Bièt'mé, accoururent et transpercèrent le monstre.

Celui-ci, perdant abondamment du sang, expira peu de temps après.

Le lendemain, une surprise attendait les Cortisiens qui se rendirent à l'endroit où se trouvait le corps du monstre?

La flaque formée par le sang noirâtre du dragon s'était miraculeusement trans- formée en un joli petit étang en forme de cœur et à l'eau limpide.

Documents

Cliquez sur le nom d'un document pour le télécharger sur votre ordinateur:

Téléchargez Acrobat Reader pour visionner les fichiers pdf : Cliquez ici

Autres pages Web en relation directe avec celle-ci

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10