retour en homepage imprimer envoyer

Groupes folkloriques - Les ``Djoyeus Djales Di So Corti´´

Informations spécifiques

Sélectionnez une information pour faire apparaître le texte correspondant

Le groupe

Habillement

Les « Djales » sont habillés de satin noir des pieds à la tête et gantés de noir.
Leur costume, par-dessus lequel ils portent une cape de couleur rouge, est ceinturé, à mi-hauteur, d’un ruban rouge garni de grelots.
Ils sont masqués d’un loup rouge, et coiffés d’une cagoule noire surmontée d’impressionnantes cornes rouges pointées en avant.
Ils sont munis d’un épieu et d’un fouet en raphia. Ce fouet a remplacé la « vessèye » utilisée lors des premières sorties.

djales3.jpg

 


Des «Diablesses» sont apparues; leur acte de naissance dressé au cours d'une cérémonie à l'Administration communale, est daté du 9 mars 1969.

djales4.jpg


 
La figure cachée par un loup rouge et doré, les «Diablesses» sont vêtues
d'une jupe noire ornée dans le bas et à la taille de franges dorées, avec ceinture argentée.
Une tête de dragon de couleur rouge est brodée sur leur corsage noir.
Une courte cape rouge, des bas résilles noirs et des bottes noires
complètent le costume.
Les «Diablesses» tiennent en main un épieu rouge et or.
Le groupe est accompagné de musiciens, les Méphisto's; ceux-ci portent sarrau rouge, un foulard et une casquette aux couleurs du groupe.

Les «Djales», conduits par un extravagant Lucifer, encadrent un char figurant un Dragon.    

djales5.jpg

 
Et, depuis 1957, un diable géant surmonte la cohorte noire. Il s'agit de «Bièt'mé Ii spitant» (Barthélemy le déluré), haut de 4 m. et d'un poids de 70 kilos.
Comme les «Djales », il est habillé d'une robe noire avec ceinture rouge bordée d'un ruban doré garni de grelots, d'une grande cape rouge et d'une cagoule noire surmontée de deux cornes rouges.
En parade, les «Djales» exécutent une danse spéciale; celle-ci, par sa cadence vive et allègre extériorise la joie des Cortisiens lors de fa délivrance de leur bourgade de l'emprise d'un Dragon et ce, grâce à l'initiative d'un des leurs dénommé «Bièt'mé ».
Les «Djales », en effet, se veulent descendants des habitants de Sur Cortil, vainqueurs d'un mauvais Dragon, personnage principal de la légende illustrée par le groupe.
Remarquons que les diables tilffois s'écartent de la figuration habituelle du diable dans le folklore.
A Tilfff, ils ne sont ni l'évocation de l'Enfer, ni l'accompagnement d'un dragon, ni
la représentation d'un mauvais esprit, ni le symbole du mal.
Ils sont, par contre, l'évocation d'un bon diable ou bon bougre qui, en justicier, a triomphé d'un mauvais dragon.
Ce contraste nous le retrouvons aussi dans l'Ordre honorifique que décernent les «Djales »; ceux-ci, en effet, confèrent l'Ordre du Dragon honorant ainsi leur ennemi malfaisant.

Les djales participent bien évidemment aux différentes manifestations du carnaval de Tilff mais ils voyagent aussi énormément. C’est ainsi que l’on peut voir souvent, un car s’arrêter devant le domicile de la présidente et charger les djales et tout le matériel hétéroclite nécessaire à l’habillage du géant et de sa troupe. Tout ce monde se rend à des parades en Belgique et à l’étranger, et des voyages de plusieurs jours ne leur font pas peur.

Documents

Cliquez sur le nom d'un document pour le télécharger sur votre ordinateur:

Téléchargez Acrobat Reader pour visionner les fichiers pdf : Cliquez ici

Autres pages Web en relation directe avec celle-ci

 Suggestion/commentaire sur le site

Haut de page
| Design & intégration : Microcosm.be | Dévelopement : Medialabs |

Commune d'Esneux | Place Jean d'Ardenne, 1 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.20 | info@esneux.be

Antenne administrative Tilff | Place du Souvenir, 1 - 4130 TILFF | 04.380.93.67

Atelier communal | Route de Poulseur - 4130 ESNEUX | 04.380.94.50

Escale | Avenue de la Station, 80 - 4130 ESNEUX | 04.380.93.10